FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir pair de France.
Article principal : Chambre des pairs.

Chambre des pairs
Parlement français

Royaume de France Royaume de France

Description de l'image  Grand Royal Coat of Arms of France.svg.
Type
Type Chambre haute
Chambres Chambre des pairs
Chambre des députés
Présidence
Président Charles-Henri Dambray
Élection 4 juin 1814
Élection
Système électoral Nomination par ordonnance royale

Palais du Luxembourg, Paris

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion

Divers
Voir aussi Charte de 1814

La présente liste donne la nomenclature des membres de la Chambre des pairs sous la première Restauration, en observant à la fois l'ordre des nominations et la hiérarchie établie par les articles 13 et 14 de l'ordonnance royale du 25 août 1817[1].

Membres de la Chambre des pairs (de droit) Modifier

Ducs et pairs Modifier

Ducs et pairs ecclésiastiques Modifier

Ducs et pairs laïcs Modifier

Marquis et pairs Modifier

Comtes et pairs Modifier

Comtes et pairs ecclésiastiques Modifier

Comtes et pairs laïcs Modifier

2 juillet 1814 Modifier

Comte et pair laïc Modifier

Portraits Modifier

Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références Modifier

  1. Les rang, titre et qualité de pair du royaume dont est revêtu Claude-Antoine-Gabriel de Choiseul (1760-1838), duc de Choiseul, seront transmis héréditairement à Philippe-Gabriel, marquis de Marmier, son gendre. (Ordonnance royale du 15 mai 1818, bull. 278, n°. 6446.)
  1. La dignité de pair du royaume et le titre de prince dont est revêtu le prince de Talleyrand, sont, à défaut de descendants mâles, issus de lui, déclarés transmissibles, et après son décès passeront, avec les rang, honneurs et prérogatives y attachés, à son frère M. le comte Archambaud-Joseph de Talleyrand-Périgord, et à la descendance directe, légitime et naturelle, de mâle en mâle, par ordre de primogéniturc de sondit frère. (Ordonnance du Roi, du 25 décembre 1815, bull. 34, 7e série, n° 324.)
    Le même comte Archambaud-Joseph de Talleyrand-Périgord prendra, en avancement d'hoirie, le titre de duc de Talleyrand. (Ordonnance du Roi, du 28 octobre 1817, bull. 180, n° 3002.)

    Un décret du roi des Deux-Siciles, inséré dans le [[Moniteur]] du 12 janvier 1818, n° 12, porte que le prince de Talleyrand est nommé duc de Dino, et que le titre de ce duché sera porté dès à présent par son neveu et héritier, le comte Edmond de Périgord, pour être par lui transmis à son successeur immédiat, lorsqu'il sera appelé à prendre les titres dont il jouit en France.

  1. Les rang, titre et qualité de pair du royaume , accordés par le Roi à M. de Sémonville, seront transmis héréditairement au comte Louis-Désiré de Montholon, son beau-fils, dans le cas où M. de Sémonville, titulaire actuel, viendrait à décéder sans postérité mâle, naturelle et légitime. (Ordonnance royale du 8 novembre 1815 bulletin des lois 41, n° 229).
  1. Le titre de pair du royaume et celui de comte dont est revêtu M. Shée, sont déclarés transmissibles, et après son décès passeront, avec les rang, honneurs et prérogatives y attachés, à son petit-fils Edmond d'Alton de Lignières, né le 1er juin 1810, de Jacques Wulfran, baron d'Alton, et de Françoise Shée, aujourd'hui sa veuve. Edmond d'Alton de Lignières est autorisé à joindre à son nom propre celui de son aïeul maternel, et à prendre dès à présent le titre de baron sous la dénomination de baron d'Alton-Shée de Lignières, en attendant qu'il recueille l'effet des précédentes dispositions. (Ordonnance du Roi, du 26 décembre 1815, bull. 55, n° 339.)
  1. Courcelles 1822, p. 61.
  2. Courcelles 1822, p. 62.
  3. 3,00, 3,01, 3,02, 3,03, 3,04, 3,05, 3,06, 3,07, 3,08, 3,09, 3,10, 3,11, 3,12, 3,13, 3,14, 3,15, 3,16, 3,17, 3,18, 3,19, 3,20, 3,21, 3,22, 3,23 et 3,24 Pairs qui, en vertu de l'ordonnance royale du 24 juillet 1815, ont cessé de faire partie de la Chambre des pairs. On observera que la plupart ont été réélus à la même dignité le 5 mars ou le 21 novembre 1819.
  4. Courcelles 1822, p. 65.

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Nuvola apps kpager.svg
Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Pair de France sous la Restauration.

Liens externes Modifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard