FANDOM


Guillaume Louis Darthenay
Lefèvre - Portrait de d'Arthenay, députe du Calvados, en costume officiel.jpg
Portrait de M. d'Arthenay, député du Calvados, en costume officiel, Robert Lefèvre, 1813, Musée des Beaux-Arts de Rouen[1].

Fonctions
Député du Calvados
21 septembre 18054 juin 1814
Élection Année invalide (an XIII)
Réélection 4 mai 1811
Législature Corps législatif (Premier Empire)
4 juin 181420 mars 1815
Législature Chambre des députés des départements
(Première Restauration)
Biographie
Date de naissance 12 octobre 1750
Lieu de naissance Tribehou
Royaume de France Royaume de France
Date de décès 18 novembre 1834 (à 84 ans)
Lieu de décès Meslay (Calvados)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Avocat
Magistrat
Propriétaire-cultivateur
Résidence n° 23, de la rue Poissonnière
Liste des députés du Calvados

Guillaume Louis, baron Darthenay (Tribehou (Normandie), 12 octobre 1750Meslay (Calvados), 18 novembre 1834), est un administrateur et homme politique français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie Modifier

Guillaume-Louis Darthenay naquit à Tribehou, le 12 octobre 1750. Il fit ses études au collège de Coutances et, en 1765, il y recevait un prix d’excellence en rhétorique, le 1er prix en version latin et le 2e prix en version grecque.

Avocat au parlement de Normandie, il fut pourvut le 8 décembre 1774, de la charge de lieutenant-général civil au bailliage de Valognes. Il abandonna cette fonction lorsque la loi des 16 et 24 août 1790 réorganisa les juridictions.

Le 11 mars 1780, Darthenay achetait, à François de Cussy, sieur de Nouainville, l'hôtel du Plessis de Grenédan à Valognes, pour le prix de 15 480 livres[2].

En février 1788[3], suite à l'éviction des frères Périer Page d'aide sur l'homonymie de la gestion des eaux parisiennes et la création de l'Administration royale des Eaux de Paris[4],[5], l'État est le nouvel actionnaire majoritaire de la Compagnie (avec, à ses côtés, les « actionnaires historiques » Louis Pourrat et Claude-Odile-Joseph Baroud). De nouveaux administrateurs furent nommés : Louis-Marthe, marquis de Gouy d'Arsy (qui avait occupé le même poste dans la compagnie Périer), Louis de La Fleurye, Pourrat, Laurent-Vincent Le Couteulx de La Noraye (gendre de Pourrat), et le parent de ce dernier[6], d'Arthenay. En 1790, Le Couteulx de La Noraye confia à Darthenay la gestion des fonds de la société des Fonderies de Romilly, dont le siège social avait été nouvellement transféré à Paris[3].

Darthenay partit s’installer à Paris, où il demeura au n° 23 de la rue Poissonnière. Il y fréquentait le couple Hébert dont il épousera la fille.

Le 2 janvier 1793, Guillaume Darthenay, par un acte passé à Caen devant Me Pillet, notaire, acheta le domaine et château de Meslay (Calvados) pour la somme de 15 480 livres tournois[7].

Après l’exécution du roi, Hébert ayant obtenu un certificat de non-émigration, sa famille se réfugia à Bayeux, où elle s’installa la 13 mars 1793. Guillaume Darthenay, qui avait de la famille à Bayeux, les avait précédés courant février. Il s’installa alors à Meslay comme propriétaire-cultivateur[8].

Là, il entama une carrière politique. Président de l'assemblée de son canton, il fut désigné, le Année invalide (an XIII), par le Sénat conservateur, comme député du Calvados au Corps législatif. Son mandat législatif lui fut renouvelé les 4 mai 1811 et 4 juin 1814. Dans le même temps, il recevait les distinctions du régime : reçut légionnaire par décret du 25 janvier 1810, il fut créé chevalier de l'Empire par lettres patentes du 26 avril suivant, et, par nouvelles lettres du 23 mai 1810, baron de l'Empire.

En 1813, il commandait un portrait à Robert Lefèvre qui le représentait en costume de membre du Corps législatif. Le baron Guillaume Darthenay mourut à Meslay, le 18 novembre 1834.

On lui doit une Opinion de M. le baron d'Arthenay sur le projet de loi relatif aux biens des émigrés non vendus : séance du 24 octobre 1814, impr. de Hacquart, 1814, 20 p. [lire en ligne] .

Titre Modifier

Distinctions Modifier

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
Orn ext chevalier de l'Empire CLH.svg
Blason à dessiner.svg
Armes du chevalier Darthenay et de l'Empire

Coupé au premier d'or au dextrochère brassardé de sable, mouvant du canton senestre en chef tenant une flèche du même posée en bande ; au deuxième de pourpre au comble d'argent : bordure de gueules du tiers de l'écu au signe des chevaliers posé en pointe.[9]

Orn ext baron de l'Empire CLH.svg
Blason à dessiner.svg
Armes du baron Darthenay et de l'Empire

Écartelé, au premier et quatrième d'or au dextrochère de sable, armé, mouvant du flanc sénestre, tenant une flèche en bande de sable ; au deuxième des barons pris dans les collèges électoraux ; au troisième de gueules, à la canette d'argent en abîme ; fascé d'argent brochant sur les quatre quartiers.[10]

Notes et références Modifier

  1. « Notice no 000PE031938 », base Joconde, ministère français de la Culture
  2. Stéphanie Javel, « Hôtel du Plessis de Grenadan », 29, rue de Poterie, Valognes, sur closducotentin.over-blog.fr, Le pays d'art et d'histoire du Clos de Contentin (consulté le 31 décembre 2011)
  3. 3,0 et 3,1 Michel Zylberberg, Capitalisme et catholicisme dans la France moderne : La dynastie Le Couteulx, Publications de la Sorbonne, 2001, 377 p. [lire en ligne] 
  4. Louis-Sébastien Mercier, Tableau de Paris, vol. 10, 1788 
  5. « Réf. : vae10-1397 », Jeton - Administration Royale des Eaux de Paris 1788 (consulté le 31 décembre 2011)
  6. Laurent-Vincent Le Couteulx de La Noraye (1754-1794) était le cousin germain de Jean Barthélémy Le Couteulx de Canteleu (1746-1818), sénateur du Premier Empire. Ce dernier avait épousé, en secondes noces, Catherine Alexandrine Charlotte de Formont de Clérondes de Sermentôt (1760-1803), fille de Anne Gillette Catherine Darthenay (1728-1760), cette dernière étant la tante de Guillaume Louis Darthenay.
    Sources 
  7. Cet achat fut probablement enpartie financé par Antoine Hébert.
  8. « Darthenay (Guillaume-Louis, baron) » , dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, 1889 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]
  9. 9,0 et 9,1 « BB/29/970 page 551. », Titre de chevalier, accordé à Guillaume, Louis Darthenay, à la suite du décret du 25 janvier 1810 le nommant membre de la Légion d'honneur. Compiègne (26 avril 1810)., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  10. 10,0 et 10,1 « BB/29/967 page 272. », Titre de baron, accordé par décret du 28 avril 1810, à Guillaume, Louis Darthenay. Lille (23 mai 1810)., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard