FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gramont.
Emmanuel Marie Pierre de Gramont
Emmanuel de Gramont-Caderousse
Emmanuel-Marie-Pierre-Félix-Isidore
de Gramont-Vachères
Origine Royal Standard of the Kingdom of France Royaume de France
Allégeance Flag of France Empire français
Flag of the Kingdom of France (1814-1830) Royaume de France
Flag of France Royaume de France
Grade Maréchal de camp
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Chevalier de Saint-Louis
Autres fonctions Chambellan de Napoléon Ier,
Membre de la Chambre des pairs
Famille Maison de Gramont

Emmanuel-Marie-Pierre-Félix-Isidore de Gramont, 6e duc de Caderousse, marquis de Vachères et de Codolet (25 juin 1783 - Paris25 octobre 1841 - Paris), est un militaire et homme politique français du XIXe siècle.

Biographie Modifier

Le jeune Gramont s'engagea dans l'Armée impériale, et fit les campagnes d'Allemagne (1809) et d'Espagne.

Il était sous-lieutenant au 5e cuirassiers et chambellan de l'Empereur lorsqu'il fut créé comte de l'Empire (9 septembre 1810).

Il se distingua à la retraite de Russie, et fut officier d'ordonnance dans l'escadron sacré sous les ordres de Emmanuel de Grouchy et fit encore la campagne de Saxe (1813).

Il fut fait colonel par le roi Louis XVIII le 5 juillet 1814, puis, en 1827 maréchal-de-camp par Charles X, qui l'a nommé chevalier de Saint-Louis et officier de la Légion d'honneur dans la même année.

En 1817, il succéda à son père, décédé, dans son titre ducal.

Charles X, par brevet du 20 décembre 1825, a daigné accorder au duc de Caderousse, ainsi qu'à Mme la duchesse, sa mère (née de Sinety), et à Mme la duchesse, sa femme, (née de Vassé), les honneurs du Louvre, pour en jouir ainsi que les autres ducs et duchesses de son royaume, le Roi voulant (est-il dit dans ce brevet) faire jouir cette famille, considérable par sa naissance et sa fortune, des mêmes avantages dont elle jouissait dans l'ancien comtat d'Avignon, aujourd'hui réuni à la France.

Le roi se plut encore, par ordonnance du 7 juin 1826, à confirmer au duc de Caderousse la possession de son titre et de son duché héréditaire, en l'autorisant à former sur ses biens en provenants, un majorat de 30 000 francs de rente net, au titre de duc, lequel a été institué par lettres patentes du 28 avril 1827, enregistrées à la cour royale de Paris et à celle de Nîmes les 14 et 25 mai de la même année.

Après la révolution de Juillet 1830, il fut créé (19 novembre 1831) pair de France.

« 1834, le 29 septembre à Orange :
Par acte notarié N° 311 et sur décision de Louis-Philippe Ier Roi des Français, la commune de Caderousse vend à Marie, Pierre, Félix, Isidore, Duc de Caderousse-Gramont, Pair de France, Marquis de Vachères et de Codolet, Baron du Thor, Maréchal de camp des Armées du Roi, officier de la Légion d'honneur, chevalier de Saint-Louis, domicilié en son château du dit Caderousse place de l'Eglise, la portion des remparts de la ville longeant le fossé et servant de clôture à son jardin.
Dimensions : 234 m de longueur, 1,50 m d'épaisseur et 5 m de hauteur.
Avec pour obligations
1° de détruire ce rempart.
2° de pratiquer d'ouverture de sortie sauf celle qui existe depuis le 18 novembre 1806.
 »

Titres Modifier

Distinctions Modifier

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
Orn ext comte de l'Empire CLH
Blason à dessiner
Armes du comte de Gramont et de l'Empire

D'or au lion d'azur ; franc-quartier des comtes officiers de notre maison.[2]

Armes du comte de Gramont, pair de France

D'or, au lion d'azur, lampassé et armé de gueules.[3] ,[4]

Devise 
« A. Resistente Coronor[4] ».

Union et postérité Modifier

Le duc de Caderousse avait épousé, le 28 mars 1805, Armande Devassé, fille d'Alexis-Bruno-Étienne, marquis de Vassé, vidame du Mans, lieutenant-général des armées du roi, commandeur de l'ordre de Saint-Louis et premier écuyer de feu S.A.S. le prince de Condé, et de Louise-Auguste-Charlotte-Françoise de Broglie. De ce mariage sont issus :

  1. Charles-Marie-Léonce-Robert de Gramont (né le 7 avril 1808). Il est entré en 1826 (en vertu de lettres patentes de S. M. Charles X), au service du royaume de Bavière comme sous-lieutenant au 4e régiment de chevau-légers du roi Louis, et y a été fait successivement lieutenant et capitaine le 23 mai 1829 ;
  2. Louise-Marie-Hippolyte-Gabrielle de Gramont (née le 14 mars 1806), mariée, le 26 juin 1828, avec Gustave, comte de Sparre, lieutenant dans les lanciers de la garde royale, fils de M. le comte de Sparre, pair de France;
  3. Augustine-Marie-Théodora de Gramont (née le 6 janvier 1810), morte à l'âge de 6 mois.

AnnexesModifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article« Gramont d'Aster (Antoine-Eugène-Amable-Stanislas-Agénor, comte de) » , dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, 1889 [détail de l’édition]  ;
  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleJean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France: des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 11, L'auteur, 1831 [lire en ligne]  ;
  • Encyclopédie des gens du monde: répertoire universel des sciences, des lettres et des arts; avec des notices sur les principales familles historiques et sur les personnages célèbres, morts et vivans, vol. 12, Librairie de Treuttel et Würtz, 1839 [lire en ligne]  ;

Notes et références Modifier

  1. « Notice no LH/401/94 », base Léonore, ministère français de la Culture
  2. 2,0 et 2,1 « BB/29/967 page 451. », Titre de comte accordé à Emmanuel, Marie, Pierre, Félix, Izidore de Gramont. Saint-Cloud (15 août 1810)., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)
  3. Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France: des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 11, L'auteur, 1831 [lire en ligne] 
  4. 4,0 et 4,1 Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. (I & II), Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887 [lire en ligne] 

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard