FANDOM


Edouard Charles Victurnien Colbert
Charles Colbert de Maulévrier
Origine Royaume de France Royaume de France
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Armée des émigrés
Flag of the Kingdom of France (1814-1830).svg Royaume de France
Arme Marine
Grade Contre-amiral
Années de service 17741818
Conflits Guerre d'indépendance des États-Unis
Guerres révolutionnaires
Distinctions Ordre de Saint-Louis
(Grand'croix)
Chevalier de Malte
Ordre de Cincinnatus
Autres fonctions Député d'Eure-et-Loir
(1815-1816)
Famille Famille Colbert

Edouard Charles Victurnien Colbert, comte de Maulévrier (° 24 décembre 1758 - Paris2 février 1820 - Paris), est un militaire et homme politique français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie Modifier

Edouard Charles Victurnien Colbert descendait du comte de Maulévrier, lieutenant-général des armées du roi, l'un des frères du Grand Colbert.

Il entra dans la marine française en 1774, prit part à la guerre d'Amérique, d'où il rapporta la décoration de Cincinnatus[1], et fut nommé capitaine de vaisseau en 1791[1].

Il émigra peu de temps après, fit la campagne de 1792 à l'armée des princes, et se rendit à Quiberon. Échappé par miracle au « désastre de cette journée[1] », il gagna la Vendée, et devint aide de camp de Stofflet, ancien garde-chasse du marquis Colbert de Maulévrier, son frère aîné[1].

En 1796, il passa en Amérique où il resta jusqu'au Consulat. La Restauration le fit capitaine des gardes du pavillon amiral (1814).

Il revint en France en 1803, et lors de la Restauration fut nommé capitaine des gardes du pavillon amiral.

Retiré à Montboissier (Eure-et-Loir), où il était propriétaire[2], il fut élu[3], le 22 août 1815, au collège de département, député d'Eure-et-Loir, et fit partie de la majorité de la Chambre introuvable. Il vota constamment avec la majorité[1], et proposa, dans la session, de s'occuper d'une nouvelle rédaction des articles des différents codes, qui fût « en harmonie avec le gouvernement existant ». Le comte de Colbert-Maulevrier n'appartint pas à d'autres législatures.

Nommé, en 1816, au grade de contre-amiral, il fut mis à la réforme par l'ordonnance d'octobre 1818, il ne put supporter cette sorte de disgrâce, et « mourut de chagrin[1] » le 2 février 1820. Il fut inhumé au cimetière du Père-Lachaise[4].

Distinctions Modifier

Ascendance et postérité Modifier

Edouard Charles Victurnien Colbert était le fils cadet de René Henri Edouard Colbert Colbert (° 1706 - Lyons-la-Forêt19 octobre 1771), 2e marquis de Maulévrier, chevalier non-profès de l'Ordre de Malte, et de Charlotte de Manneville[6] (° 1731 - Rouen † exécutée le Année invalide (an II) - Paris).

Notes et références Modifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Biographie universelle : ou Dictionnaire de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, vol. 5, Ode, 1844 [lire en ligne] 
  2. Son épouse, aînée des filles de Charles Philippe Simon de Montboissier-Beaufort-Canillac, marquis de Montboissier (1750-1802) y avait hérité du Château de Montboissier (Montboissier).
  3. Par 85 voix sur 158 votants et 244 inscrits.
  4. 4,0 et 4,1 « Charles Colbert », sur roglo.eu (consulté le 11 octobre 2011)
  5. L'ami de la religion et du roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, vol. 23, Paris, 1820 [lire en ligne] 
  6. Charlotte Françoise Jacqueline de Manneville (° 1731 - Rouen), dame de Beuzeville-la-Guérard, exécutée le Année invalide (an II) (26 juillet 1794) à la barrière du Trône (Paris), victime de la Révolution française, fut inhumée au cimetière de Picpus, Modèle:Paris XIIe.

    « MANNEVILLE G. F. veuve Colbert-Maulévier, âgée de 63 ans, née à Rouen, département de la Seine-Inférieure, ex-noble, ex-marquise, domiciliée à Paris, département de la Seine, condamnée à mort le 8 thermidor an 2, par le tribunal révolutionnaire de Paris, comme conspirateur, ayant émigré plusieurs fois pour rejoindre son fils aussi émigré, étant rentré en France, le 22 mai 1792. »

    — Les Guillotinés)

  7. « Colbert Pauline de, comtesse de Brancas » , sur le site de l'Association des Amis et Passionnés du Père Lachaise [texte sur www.appl-lachaise.net]

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article« Colbert de Maulévrier (Edouard-Charles-Victurnien, comte de) » , dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, 1889 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore] ;
  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleBiographie universelle : ou Dictionnaire de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, vol. 5, Ode, 1844 [lire en ligne]  ;
Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard