FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durfort.
Armand Céleste de Durfort
Titre Comte de Deyme
(18011856)
Prédécesseur Félicité Jean Louis de Durfort
Arme État-major
Grade militaire Maréchal de camp
Commandement École spéciale militaire de Saint-Cyr
Conflits Guerres révolutionnaires
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Commandeur de Saint-Louis
Biographie
Dynastie Maison de Durfort[1]
Origine Royal Standard of the Kingdom of France Royaume de France
Naissance 16 mai 1774
Paris
Décès 17 décembre 1856 (à 82 ans)
Père Félicité Jean Louis de Durfort
Mère Armande Jeanne de Béthune

Blason Seigneurs de Noyelles (selon Gelre)

Armand-Céleste, comte de Durfort (Paris, 16 mai 177417 décembre 1856), est un militaire français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie Modifier

Après avoir émigré en 1791, Armand-Céleste, comte de Durfort fait toutes les campagnes à l'armée des princes français. Attaché ensuite au service de l'archiduché d'Autriche, il est rentré en France en 1801, une fois le coup d'État du 18 brumaire passé[1].

Louis XVIII l'a créé maréchal-de-camp le 11 septembre 1814 et l'a attaché avec ce grade au corps royal d'état-major le 6 mai 1818. Il s'est démis, en 1820, des fonctions de chef d'état-major de la 1re division militaire[1], et a été nomme officier de la Légion d'honneur le 19 mai 1821, puis gouverneur de l'école royale militaire de Saint-Cyr et commandeur de l'ordre de Saint-Louis les 20 février et 20 août 1823[2].

Unique fils de Félicité Jean Louis de Durfort (1752-1801), comte de Deyme et d'Armande-Jeanne-Claude de Béthune (29 juin 1753 - avant 1794), « Mademoiselle de Béthune-Chabris », fille d'Armand-Louis, Ier du nom, marquis de Béthune, Armand-Céleste, comte de Durfort, sans union, n'eut pas de postérité. Il avait une sœur, Félicité Louise Julie Constance (10 juin 1782 - Paris, 7 février 1870), mariée, en juin 1805, avec Pierre Riel, comte, puis marquis de Beurnonville (1752-1821), pair et maréchal de France, chevalier des ordres du Roi ; puis, en 1823, avec Joseph Marie, baron Frémiot (1791-1872), capitaine d'infanterie, dont postérité.

Récapitulatif Modifier

Titres Modifier

Décorations Modifier

Rubans des décorations
Legion Honneur Commandeur ribbon Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis Chevalier ribbon

Armoiries Modifier

Image Armes des Durfort de Deyme

De gueules à trois fasces d'argent[4].

Blason Maison Durfort de Duras On trouve aussi

D'argent, à la bande d'azur[5],[6].

Notes et références Modifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Courcelles 1822, p. 382.
  2. 2,0 et 2,1 Courcelles 1827, p. 298.
  3. « Notice no LH/872/37 », base Léonore, ministère français de la Culture.
  4. Roglo 2012.
  5. Rietstap 1884.
  6. Courcelles 1827, p. 299.

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Chronologies Modifier

Armand Céleste de Durfort
Naissance : 1774 Décès : 1856
Fonctions militaires
Précédé par
Hippolyte-Jean-René,
vicomte de Toulongeon
École spéciale militaire de Saint-Cyr
(Commandant)

(1823-1827)
Suivi par
Alphonse-Gabriel-Octave,
prince de Broglie-Revel
Erreur de script

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard