FANDOM


Recommandation Ce texte est considéré comme une recommandation dans Aigles et Lys.
Il décrit les exigences dont le principe est accepté par un grand nombre d'Aigles-et-Lyséens.
Raccourcis [+]
A&L:CdS
A&L:CDS
Vous pouvez librement modifier cette page, mais il est conseillé d'utiliser la page de discussion pour proposer une modification majeure.
Rédaction encyclopédique
Comment rédiger un bon article
Style encyclopédique
Résumé introductif
Conventions
Conventions de style
Conventions sur les titres
Conventions typographiques
Conventions concernant les nombres
Conventions sur les catégories
Maintenance
Recyclage
Guide pratique
Sections anecdotiques

Les conventions de style utilisées dans Aigles et Lys en français ont pour objectif d'assurer l'uniformité visuelle et structurelle de tous les articles, et d'en faciliter ainsi la compréhension. Il ne s'agit que de conventions, et il est probablement impossible de démontrer qu'un style est meilleur qu'un autre, mais si tous les wikipédiens (ou la majorité d'entre eux) suivent à peu près les mêmes règles de style, les articles y gagneront en clarté et seront plus faciles à éditer.

Comment commencer un article ?

Un article commence par une courte introduction, où l'on reprend le titre de l'article. Il s'agit ici de faire en sorte que le lecteur sache immédiatement de quoi l'article traite. On met en caractères gras la première mention du sujet de l'article. Il est fortement conseillé de commencer cette introduction par une définition synthétique du sujet de l'article. Cependant, cela ne doit pas être systématique, certains sujets n'ayant aucune définition consensuelle, et parfois une définition complexe et difficilement synthétisable (le temps, la vie, la science, la philosophie...).

Exemples :

Le karatedō (空手道?) est un art martial japonais. En langue japonaise, kara signifie vide, te main et la voie, le chemin ; karatedō signifie donc « la voie de la main vide ».
Une langue agglutinante est une langue dans laquelle les mots sont formés en « collant » au radical des affixes de telle sorte que les frontières entre les morphèmes restent bien nettes et que chaque morphème corresponde à un seul trait sémantique ou fonctionnel.

Lorsque le sujet de l'article comporte plusieurs noms, on met tous ces noms en caractères gras dès la première ligne de l'article.

Exemple :

Les eubactéries, ou vraies bactéries, sont des êtres vivants procaryotes.

Biographies

Les articles de nature biographique débutent par une courte introduction indiquant en caractères gras le nom de la personne, suivi de son éventuel pseudonyme[1], sa qualité en rapport direct avec sa notoriété[2], sa nationalité[3] et les lieux[4] et dates[5] de sa naissance et de sa mort[6] (le cas échéant).

Ces différents éléments peuvent être intervertis et placés — ou non — entre parenthèses mais on évitera par souci de lisibilité la juxtaposition de propositions trop nombreuses ou trop longues.

Exemples  :

  1. Jean Gabin, de son vrai nom[7] Jean-Gabin-Alexis[8] Moncorgé, est un acteur français né le 17 mai 1904 à Paris et mort le 15 novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine d'une leucémie.
  2. Émile-Auguste Chartier, dit Alain, est un philosophe, journaliste et professeur français, né à Mortagne-au-Perche (Orne) le 3 mars 1868 et mort au Vésinet (Yvelines) le 2 juin 1951.
  3. Clara Schumann, née Clara Wieck le 13 septembre 1819 à Leipzig et morte le 20 mai 1896 à Francfort-sur-le-Main[9], est une pianiste et compositrice allemande.
  4. Charles-André-Joseph-Marie de Gaulle (Lille, 22 novembre 1890Colombey-les-Deux-Églises, 9 novembre 1970) est un militaire de carrière et homme d'État français. Il fut président de la République de 1958 à 1969.
  5. René Lévesque (né le 24 août 1922 à New Carlisle – mort le 1er novembre 1987 à Montréal), journaliste, correspondant de guerre, animateur de radio et de télévision, député, ministre et chef politique québécois, fonde le Parti québécois en 1968 et exerce la fonction de Premier ministre du Québec de 1976 à 1985.

Comment structurer un article ?

Article détaillé : Aigles et Lys:Conventions de plan.

On recommande, en particulier pour les articles très techniques, de commencer par une section de vulgarisation ou résumé introductif, ce qui permettra au profane d'acquérir des connaissances de base sur le sujet traité, et d'aborder ensuite les questions plus techniques. Ce résumé doit donner une vue d'ensemble du sujet et répondre aux questions les plus générales. Il fait en général de 150 à 300 mots.

Un article doit être structuré par un découpage logique approprié, comme ceci :

== Section 1 ==

=== Sous-section 1 ===

=== Sous-section 2 ===

== Section 2 ==

À l'intérieur de chaque section, le paragraphe reste l'unité de base.

En aucun cas les listes à puces ne doivent se substituer à ce type de découpage : elles servent uniquement à énumérer une série de points non susceptibles d'être développés (par exemple une liste des articles connexes). Comme un article encyclopédique a pour vocation de développer exhaustivement les points qu'il aborde, de telles listes n'y ont donc qu'occasionnellement leur place et doivent en tout état de cause en respecter les règles typographiques.

Un article encyclopédique ne comporte jamais ni introduction, ni conclusion, et le résumé introductif (le premier paragraphe) ne doit pas avoir de titre explicite. Enfin, il ne faut en aucun cas clore le sujet, ni exprimer un avis personnel, dans le dernier paragraphe.

Sauf cas particuliers, les liens internes et les références sont à éviter dans les titres de section.

Comment rédiger un article ?

Un article doit être :

  • neutre, c'est-à-dire permettre de comprendre le sujet sans le juger ;
  • impersonnel, en privilégiant le fond sur la forme ;
  • clair, en évitant le jargon et les sous-entendus ;
  • précis, en utilisant les termes exacts  ;
  • compréhensible, en évitant les termes trop sophistiqués.

Enfin, il importe également de respecter la typographie et la mise en page.

Comment ajouter un message d'avertissement ?

Les messages d'avertissement doivent être placés en tête d'article, les uns au-dessous des autres quand il y en a plusieurs.

Comment insérer du code ?

On entend ici par « code » un extrait ou une citation d'un programme informatique.

Pour insérer un tel code, il faut utiliser les balises <pre> et </pre> lorsque le code s'étend sur plusieurs lignes et les balises <code> et </code> lorsque celui-ci ne comporte qu'une seule ligne ou s'insère au sein d'un paragraphe.

Les balises <source> et </source> sont à proscrire sur l'espace encyclopédique car elles posent des problèmes d'ergonomie et de surcharge sémantique.

Conventions typographiques

Aigles et Lys a des conventions typographiques, qu'il convient de respecter lors de la rédaction des articles. Elles rappellent les règles en matière de majuscules, d'utilisation des guillemets ou de l'italique, de présentation des citations, etc.

Par ailleurs, Aigles et Lys n'a pas de règle en ce qui concerne l'application de la réforme orthographique du français de 1990, question qui fait l'objet de débats récurrents. L'important étant que chaque article soit homogène, il est recommandé de respecter le choix du ou des contributeurs principaux, et de ne pas modifier un article sur la seule base d'une préférence orthographique personnelle, ce qui a toutes les chances de déboucher sur une guerre d'édition et un blocage en écriture des contributeurs fautifs.

Conventions de vocabulaire

L'usage de certains mots ne fait pas l'unanimité au sein de la communauté de contributeurs francophones de Aigles et Lys. Il peut être tentant de vouloir « corriger » ces mots de sorte qu'ils correspondent à la définition que l'on estime la plus légitime. C'est le cas, en particulier, des couples de mots présentés ici, accompagnés de suggestions concernant leur utilisation. La modification systématique d'articles afin de les mettre en conformité avec ces suggestions est fortement déconseillée, et pourra déboucher sur une guerre d'édition et un blocage en écriture des contributeurs fautifs.

  • Décès/mort : Ce thème fait l'objet de nombreux débats. On préférera en général le mot « mort », le mot « décès » ayant une connotation juridique et administrative[10] ou servant à désigner une mort naturelle[11]. L'utilisation du mot « décès » est cependant tout à fait correcte, voire encouragée lorsqu'il s'agit par exemple d'éviter des répétitions.

Indications de langues

Voir la catégorie : Modèle d'icônes de langues.

L'indication de langues est utilisée pour les notes et références, pour les sources bibliographiques et pour les liens externes.

Conformément aux deux sondages réalisés en 2009 et 2011 : Aigles et Lys:Sondage/Modèle:fr et Aigles et Lys:Sondage/Utilisation de l'indicateur de langue française, il est recommandé de ne pas utiliser l'indication de langue française puisque nous sommes dans une encyclopédie en langue française.

Cette indication pourra néanmoins être utilisée pour une source bibliographique ou un lien externe multilingues ou par exemple pour indiquer une traduction en français d'un ouvrage en langue étrangère également cité.

Notes et références

  1. Également en gras, ou le pseudonyme suivi du véritable nom si le premier est le titre de l'article.
  2. Exemple: Olivier Besancenot n'est pas décrit comme facteur mais comme homme politique.
  3. Afin d'éviter toute ambiguïté ou polémique, il s'agit de la nationalité à la naissance suivie, le cas échéant, de celle acquise par naturalisation. Exemple : Maria Callas est une cantatrice américaine naturalisée grecque.
  4. Si le lieu est wikifié, la précision du pays, de la région ou du département n'est pas indispensable.
  5. Sous la forme jour mois année, en toutes lettres. Utiliser de préférence le modèle {{date|}}, qui permet d'ajouter une qualification (au théâtre, au cinéma, en musique classique, en France, etc.).
  6. Dans ce contexte, il est plus précis de parler de la mort de quelqu'un que de son décès. « Décès » est une formule juridique pour établir l'acte de fin de vie. Dans le langage courant et littéraire, le terme de « mort » est plus juste et plus adapté. On utilise souvent le verbe « décéder » par euphémisme.
  7. Autres terminologies plus précises possibles : « pseudonyme », «  nom de scène  », « nom d'artiste  », « nom de plume ». Exemple : « Jean Gabin, nom de scène de Jean-Gabin-Alexis Moncorgé, ... »
  8. Selon le Lexique de l'Imprimerie nationale, « les prénoms français ou francisés se lient par des traits d'unions ». Le prénom usuel peut être composé en italique pour être distingué.
  9. Cette forme s'emploie dans le cas de changements d'état-civil (ex. pour une femme mariée) et non lorsqu'il s'agit de pseudonymes.
  10. Définition du mot « décès » sur le CNRTL.
  11. Définition du dictionnaire Hachette illustré, édition 2004 : « décès nm DR Mort naturelle d'une personne. »

Voir aussi

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard