FANDOM


Recommandation Ce texte est considéré comme une recommandation dans Aigles et Lys.
Il décrit les exigences dont le principe est accepté par un grand nombre d'Aigles-et-Lyséens.
Raccourcis [+]
A&L:CB
A&L:CBIB
A&L:BIBLIO
Vous pouvez librement modifier cette page, mais il est conseillé d'utiliser la page de discussion pour proposer une modification majeure.
Sources
Règle
Vérifiabilité
Recommandation
Citez vos sources
Conventions bibliographiques
Aide
Présentez vos sources
Créer une note
Essai
Usage raisonné des sources de presse
Sources primaires et secondaires

Les conventions bibliographiques permettent de normaliser la présentation des œuvres écrites publiées, que ce soit pour des listes d’ouvrages ou pour des références ponctuelles permettant de sourcer les articles (pour ce dernier cas, voir Aigles et Lys:Citez vos sources et Aide:Note).

La norme adoptée depuis 2004 sur Aigles et Lys est une norme interne, ou wikinorme[1]. La wikinorme s’inspire de la norme ISO 690 pour l’esprit de structure (distinction entre « monographie », « publication en série » et leurs sous-cas respectifs), néanmoins le rendu final est très différent[2].

En plus d’une présentation exhaustive « traditionnelle » des entrées bibliographiques (en mentionnant toutes les informations liées à la publication), la wikinorme permet une présentation simplifiée des informations combinée à l’utilisation de l’espace référence (cf. section 3).

Carl Spitzweg 021.jpg

Carl Spitzweg, Le Rat de bibliothèque, peint vers 1850.

Monographies Modifier

Telle que définie dans la norme ISO 690:1987, une monographie — en anglais : monograph — est une « publication non périodique, c’est-à-dire une publication qui est complète en un seul volume ou destinée à être complétée en un nombre limité de volumes » (ISO 690, section 3.9 = ISO 690-2, section 3.13). Sont ainsi couverts par cette définition :

  • les ouvrages ;
  • les thèses et les mémoires, publiés ou non ;
  • les actes de manifestations scientifiques non périodiques (colloques, congrès) — non couverts ici ;
  • les rapports de recherche et les rapports techniques — non couverts ici.

Syntaxe formelle Modifier

Les champs facultatifs sont donnés entre crochets :

[{{LienLangue}}][3] [Prénom(s) NomAuteur[, Prénom(s) NomAuteur][(dir.)][4][ (trad. Prénom(s) NomTraducteur[, Prénom(s) NomTraducteur])]][5], ''TitreOuvrage''[ : SousTitreOuvrage][6][ [« TraductionTitre »]][7][, LieuPublication][8][, NomÉditeur[9][, coll. « NomCollection[ / NomSérie] »]][, DatePublication[ (réimpr. DatesRéimpressions)]][10][, CommentaireÉdition[ ({{1re}}{{éd.}} RéférencesPremièreÉdition)]][, PrésentationMatérielle][11][ {{ISBN|NuméroISBN}}][12][ {{lire en ligne|lien=URLTexte|date=date de consultation}}][13][, EmplacementPassage][14]

Analyse

Un item bibliographique pour une monographie peut être divisé en 8 zones élémentaires :

[LienLangue] [Prénom(s) NomAuteur[, Prénom(s) NomAuteur…][ (dir.)] [ (trad. Prénom(s) NomTraducteur)[, Prénom(s) NomTraducteur…])]] , ''TitreOuvrage[ : SousTitreOuvrage]'' [ [« TraductionTitre »]] [, LieuPublication][, NomÉditeur[, coll. « NomCollection[/ NomSérie] »]] [, DatePublication[ (réimpr. DatesRéimpressions)]] [, CommentaireÉdition[ ({{1re}}{{éd.}} RéférencesPremièreÉdition)]] [, PrésentationMatérielle] [ {{ISBN|NuméroISBN}}] [ {{lire en ligne|lien=URLTexte|date=date de consultation}}] [, EmplacementPassage]

Légende :

  • zone de la responsabilité principale ;
  • zone de(s) responsabilité(s) secondaire(s) ;
  • zone du titre ;
  • zone de l’adresse bibliographique ;
  • zone de description physique ;
  • zone de l’identifiant normalisé ;
  • zone des liens externes ;
  • zone d’emplacement d’un passage.

Exemples généraux (ouvrages) Modifier

Syntaxe utilisée

[[Albert Camus]], ''[[Le Mythe de Sisyphe]]'', Paris, Gallimard, {{coll.}} « Folio/ Essais », 1985 {{ISBN|2-0703-2288-2}}

Résultat obtenu

Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe, Paris, Gallimard, coll. « Folio/ Essais », 1985 (ISBN 2-0703-2288-2)

Syntaxe utilisée

{{de}} Hans-Herman Hertle, Konrad H. Jarausch et Christoph Kleßmann (dir.), {{lang|de|''Mauerbau und Mauerfall''}} [« Construction et chute du Mur »], Berlin, Links, 2002 {{ISBN|3-8615-3264-6}}

Résultat obtenu

(de) Hans-Herman Hertle, Konrad H. Jarausch et Christoph Kleßmann (dir.), Mauerbau und Mauerfall [« Construction et chute du Mur »], Berlin, Links, 2002 (ISBN 3-8615-3264-6)

Syntaxe utilisée

[[Larry Wall]], Tom Christiansen et Jon Orwant (trad. Philippe Bruhat), ''Programmation en Perl'', O'Reilly, 2001, 3{{e}}{{éd.}} ({{1re}}{{éd.}} 1995), 1104{{nb p.}} {{ISBN|2-8417-7140-7}} {{lire en ligne|lien=http://www.oreilly.fr/...|texte=présentation en ligne}}

Résultat obtenu

Larry Wall, Tom Christiansen et Jon Orwant (trad. Philippe Bruhat), Programmation en Perl, O’Reilly, 2001, 3e éd. (1re éd. 1995), 1104 p. (ISBN 2-8417-7140-7) [présentation en ligne]

Syntaxe utilisée

[[Snorri Sturluson]] (trad., intr. et notes François-Xavier Dillmann), ''[[Edda de Snorri|L’Edda : récits de mythologie nordique]]'', Paris, Gallimard, {{coll.}} « L’Aube des peuples », 1991 (réimpr. 1991, 1992, 1993, 1995, 1998, 2001, 2003, 2005), 231{{nb p.}}, broché, 14 × {{unité|22|cm}} {{ISBN|2-0707-2114-0}}

Résultat obtenu

Snorri Sturluson (trad., intr. et notes François-Xavier Dillmann), L’Edda : récits de mythologie nordique, Paris, Gallimard, coll. « L’Aube des peuples », 1991 (réimpr. 1991, 1992, 1993, 1995, 1998, 2001, 2003, 2005), 231 p., broché, 14 × 22 cm (ISBN 2-0707-2114-0)

Cas particuliers Modifier

Thèses et mémoires Modifier

Dans le cadre d’une thèse ou d’un mémoire non publié, la zone de l’édition est simplement remplacée par la mention de l’établissement de soutenance, suivi par la nature du travail et sa spécialité (entre parenthèses). La zone de l’identifiant peut indiquer une référence attribuée en interne par l’établissement.

Syntaxe utilisée

Évelyne Bourion, ''L’Aide à l’interprétation des textes électroniques'', Nancy, Université de Nancy {{II}} (thèse de doctorat en Sciences de langage), 2001, 272{{nb p.}}

Résultat obtenu

Évelyne Bourion, L’Aide à l’interprétation des textes électroniques, Nancy, Université de Nancy II (thèse de doctorat en Sciences de langage), 2001, 272 p.

Syntaxe utilisée

Audrey Mondière (dir. Didier Pralon), ''Les Naupactia. Les Vers d’Asios'', Aix-en-Provence, Université de Provence (mémoire de maîtrise en Lettres classiques), 2001, 173{{nb p.}} <small>(cote : DES gr 352 ; {{numéro}}inv. : UNIV13534)</small> {{lire en ligne|lien=http://biaa.mmsh.univ-aix.fr/...|texte=fiche sur la BiAA|date=28 novembre 2007}}

Résultat obtenu

Audrey Mondière (dir. Didier Pralon), Les Naupactia. Les Vers d’Asios, Aix-en-Provence, Université de Provence (mémoire de maîtrise en Lettres classiques), 2001, 173 p. (cote : DES gr 352 ; no inv. : UNIV13534) [fiche sur la BiAA (page consultée le 28 novembre 2007)]

Bandes dessinées Modifier

La mention des responsabilités pour les bandes dessinées peut être délicate. Traditionnellement, seuls les scénaristes et dessinateurs sont concernés. Cependant, d’autres parties sont parfois intimement impliquées dans la création (présence du nom du coloriste en couverture par exemple) : dans ce cas, elles peuvent être mentionnées en responsabilité principale.

Autre particularité : pour citer un extrait d’une bande dessinée, on utilise un numéro de planche (et non de page, car cela peut varier en fonction des éditions) et, si besoin est, un numéro d’ordre de case au sein de la planche.

Syntaxe utilisée

[[Manu Larcenet]] (scénario, dessin et lettrage) (couleur Patrice Larcenet), ''[[Le Combat ordinaire]]'', Paris, Dargaud, 2003

Résultat obtenu

Manu Larcenet (scénario, dessin et lettrage) (couleur Patrice Larcenet), Le Combat ordinaire, Paris, Dargaud, 2003

Syntaxe utilisée

[[Christophe Arleston]] (scénario), [[Didier Tarquin]] (dessin) et [[Claude Guth]] (couleur), ''[[Lanfeust de Troy]]'', {{t.|2}} : ''Thanos l’Incongru'', Paris, Soleil productions, mars 2000 {{ISBN|978-2-8776-4306-1}}, {{nobr|planche 17}}, {{nobr|case 3}}

Résultat obtenu

Christophe Arleston (scénario), Didier Tarquin (dessin) et Claude Guth (couleur), Lanfeust de Troy, t. 2 : Thanos l’Incongru, Paris, Soleil productions, mars 2000 (ISBN 978-2-8776-4306-1), planche 17, case 3

Monographies en plusieurs volumes Modifier

Pour les monographies publiées en plusieurs volumes, deux cas doivent être distingués :

  • référence à la monographie complète (cf. 1er exemple) : les dates indiquées doivent correspondre à l’intervalle de temps entre la publication du premier et du dernier volume, le nombre de volumes étant indiqué dans la zone de description physique. Si la monographie comporte deux ou trois volumes, il est possible de mettre l’ISBN de chacun d’eux dans le modèle correspondant, au-delà de trois, il existe souvent un ISBN attribué à la collection complète et qu’il convient d’utiliser ;
  • référence à un seul volume (cf. 2e exemple) : le numéro de volume est indiqué à la suite du titre de la monographie complète, suivi par le titre du volume.
Syntaxe utilisée

[[Aristote]] (trad. et notes Jules Tricot), ''Organon'', Paris, Vrin, {{coll.}} « Bibliothèque des textes philosophiques », 1983-1990, {{nombre|5|{{vol.}}}}

Résultat obtenu

Aristote (trad. et notes Jules Tricot), Organon, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque des textes philosophiques », 1983-1990, vol. 

Syntaxe utilisée

[[Aristote]] (trad. et notes Jules Tricot), ''Organon'', {{t.|3}} : ''Les Premiers Analytiques'', Paris, Vrin, {{coll.}} « Bibliothèque des textes philosophiques », 1983, 334{{nb p.}} {{ISBN|2-7116-0017-3}}

Résultat obtenu

Aristote (trad. et notes Jules Tricot), Organon, t. 3 : Les Premiers Analytiques, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque des textes philosophiques », 1983, 334 p. (ISBN 2-7116-0017-3)

Parties d'une monographie Modifier

Les parties (chapitres, sections, etc.) de monographies sont citées exactement comme des passages, la seule différence étant qu’elles sont explicitement nommées.

Syntaxe utilisée

Timothy Gantz, ''Mythes de la Grèce archaïque'', Paris, Belin, {{coll.}} « L’Antiquité au présent », 2004 (traduit de {{lang|en|''Early Greek Myth''}}, {{lang|en|Johns Hopkins University Press}}, 1993) {{ISBN|2-7011-0367-0}}, {{chap.}}X (« Persée et Bellérophon »)

Résultat obtenu

Timothy Gantz, Mythes de la Grèce archaïque, Paris, Belin, coll. « L’Antiquité au présent », 2004 (traduit de Early Greek Myth, Johns Hopkins University Press, 1993) (ISBN 2-7011-0367-0), chap. X (« Persée et Bellérophon »)

Syntaxe utilisée

Serge Lancel (préf. Mounir Bouchenakir, ill. Omar Daoud {{et al.}}), ''L’Algérie antique'', Paris, Mengès, 2003 {{ISBN|2-8562-0431-7}}, {{nobr|partie {{II}}}} (« Les Royaumes Numides »), {{p.|36-69}}

Résultat obtenu

Serge Lancel (préf. Mounir Bouchenakir, ill. Omar Daoud et al.), L’Algérie antique, Paris, Mengès, 2003 (ISBN 2-8562-0431-7), partie II (« Les Royaumes Numides »), p. 36-69

Contributions dans un ouvrage collectif Modifier

Syntaxe à utiliser :

[LienLangue][3] [Prénom(s) NomAuteurContribution[, Prénom(s) NomAuteurContribution…][4][ (trad. Prénom(s) NomTraducteurContribution)[, Prénom(s) NomTraducteurContribution…])]][5], « TitreContribution », dans RéférencesDocumentHôte[15]

Exemples :

Syntaxe utilisée

Jean-Pierre Vernant, « Le Mythe prométhéen, le mythe des races et l’émergence de la Cité-État », dans Fabienne Blaise, Pierre Judet de la Combe et Philippe Rousseau (dir.), ''Le Métier du mythe. Lectures d’Hésiode'', Presses Universitaires du Septentrion, {{coll.}} « Cahiers de Philologie » {{ISBN|2-8593-9508-3}}

Résultat obtenu

Jean-Pierre Vernant, « Le Mythe prométhéen, le mythe des races et l’émergence de la Cité-État », dans Fabienne Blaise, Pierre Judet de la Combe et Philippe Rousseau (dir.), Le Métier du mythe. Lectures d’Hésiode, Presses Universitaires du Septentrion, coll. « Cahiers de Philologie » (ISBN 2-8593-9508-3)

Syntaxe utilisée

{{en}} R.W. Sanders, « {{lang|en|The Digilock Orthogonal Modulation}} », dans A.V. Balakrishnan (dir.), {{lang|en|''Advances in Communication Systems, Theory and Application''}}, {{vol.}}1, New York, {{lang|en|Academic Press}}, 1965, {{p.|57-75}}

Résultat obtenu

(en) R.W. Sanders, « The Digilock Orthogonal Modulation », dans A.V. Balakrishnan (dir.), Advances in Communication Systems, Theory and Application, vol. 1, New York, Academic press, 1965, p. 57-75

On peut utiliser {{Chapitre}}.

Publications en série Modifier

Selon la définition originellement donnée par la norme ISO 3297, une publication en série — en anglais : serial — désigne « toute publication, sur toute forme de support, qui paraît en fascicules ou volumes successifs, s’enchaînant en général numériquement ou chronologiquement, pendant une durée non limitée à l’avance. Cette définition exclut les travaux destinés à être publiés en un nombre fini de parties » (ISO 690, section 3.11 = ISO 690-2, section 3.15). Sont donc comptées comme publications en série :

  • les journaux et revues ;
  • l’intégrale des collections d’ouvrages illimitées ;
  • les actes de manifestations scientifiques périodiques (colloques, congrès) — non couverts ici ;
  • les bulletins d’information — non couverts ici.

Syntaxe formelle Modifier

Les champs facultatifs sont donnés entre crochets :

[LienLangue][3] ''TitrePublication[ : SousTitrePublication]''[6][ [« TraductionTitre »]][7][, Prénom(s) NomAuteur[, Prénom(s) NomAuteur…][ (dir.)][4][ (trad. Prénom(s) NomTraducteur)[, Prénom(s) NomTraducteur…])]][5][, LieuPublication][8][, NomÉditeur][9][, DatesPublication][16][, NaturePublication][, PrésentationMatérielle][11][ {{ISSN|NuméroISSN}}][17][ {{lire en ligne|lien=URLTexte|date=date de consultation}}][13][, DésignationFascicule[ (DateParution)]][18][, EmplacementPassage][14]

Analyse

Un item bibliographique pour une publication en série peut être divisé en 8 zones élémentaires :

[LienLangue] ''TitrePublication[ : SousTitrePublication]'' [ [« TraductionTitre »]] [, Prénom(s) NomAuteur[, Prénom(s) NomAuteur…][ (dir.)] [ (trad. Prénom(s) NomTraducteur)[, Prénom(s) NomTraducteur…])]] [, LieuPublication][, NomÉditeur] [, DatesPublication][, NaturePublication] [, PrésentationMatérielle] [ {{ISSN|NuméroISSN}}] [ {{lire en ligne|lien=URLTexte|date=date de consultation}}] [, DésignationFascicule[ (DateParution)]] [, EmplacementPassage]

La légende est la même que celle donnée plus haut.

Exemples généraux (journaux et revues) Modifier

Syntaxe utilisée

''[[Le Monde]]'', [[Jean-Marie Colombani]] (dir.), Paris, 18 déc. 1944-, quotidien {{ISSN|0395-2037}} {{lire en ligne|lien=http://www.lemonde.fr/}}

Résultat obtenu

Le Monde, Jean-Marie Colombani (dir.), Paris, 18 déc. 1944-, quotidien (ISSN 0395-2037) [lire en ligne]

Syntaxe utilisée

''Sémiotiques'', [[Centre national de la recherche scientifique|CNRS]] et Institut national de la langue française, Paris, Didier, {{coll.}} « Érudition », 1991-2001, revue biannuelle {{ISSN|1160-9907}}

Résultat obtenu

Sémiotiques, CNRS et Institut national de la langue française, Paris, Didier, coll. « Érudition », 1991-2001, revue biannuelle (ISSN 1160-9907)

Syntaxe utilisée

{{en}} {{lang|en|''Human factors''}}, {{lang|en|Human Factors Society of America}}, New York, {{lang|en|Pergamon Press}}, 1958-

Résultat obtenu

(en) Human factors, Human Factors Society of America, New York, Pergamon Press, 1958-

Syntaxe utilisée

''Tumules'', Centre de Sociologie des pratiques et des représentations politiques, Paris, Kimé, 1998- {{ISSN|1234-549X}}, {{numéro}}14, avril 2000

Résultat obtenu

Tumules, Centre de Sociologie des pratiques et des représentations politiques, Paris, Kimé, 1998- (ISSN 1234-549X), no 14, avril 2000

Cas particuliers Modifier

Intégrales des collections d'ouvrages illimitées Modifier

Au sein de chaque intégrale, une série ou un ouvrage donné sont naturellement décrits comme des monographies.

Syntaxe utilisée

''Travaux de la Faculté de Philosophie et Lettres'', Bruxelles, Université libre de Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 1936-

Résultat obtenu

Travaux de la Faculté de Philosophie et Lettres, Bruxelles, Université libre de Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 1936-

Syntaxe utilisée

''[[Encyclopædia Universalis]]'', Paris, Encyclopædia Universalis France, 1968- {{lire en ligne|lien=http://www.universalis.fr/|texte=site officiel}}

Résultat obtenu

Encyclopædia Universalis, Paris, Encyclopædia Universalis France, 1968- [site officiel]

Articles dans une publication en série Modifier

Syntaxe à utiliser ou modèle :

[LienLangue][3] [Prénom(s) NomAuteurArticle[, Prénom(s) NomAuteurArticle…][4][ (trad. Prénom(s) NomTraducteurArticle[, Prénom(s) NomTraducteurArticle…])]][5], « TitreArticle », dans RéférencesDocumentHôte[15]

Exemples :

Syntaxe utilisée

Anne-Marie Romero, « Enquête autour de la « Sixtine du Valois », dans ''[[Le Figaro]]'', 14 avril 2006 {{lire en ligne|lien=http://www.lefigaro.fr/...|date=28 novembre 2007}}

Résultat obtenu

Anne-Marie Romero, « Enquête autour de la « Sixtine du Valois » », dans Le Figaro, 14 avril 2006 [lire en ligne (page consultée le 28 novembre 2007)]

Syntaxe utilisée

Louise Bruit-Zaidman, « Le temps des jeunes filles dans la cité grecque : Nausicaa, Phrasikleia, Timareta et les autres », dans ''[[Clio (revue)|]]'' {{ISSN|1777-5299}}, {{numéro}}4 (1996) {{lire en ligne|lien=http://clio.revues.org/document431.html|date=28 novembre 2007}}

Résultat obtenu

Louise Bruit-Zaidman, « Le temps des jeunes filles dans la cité grecque : Nausicaa, Phrasikleia, Timareta et les autres », dans Clio (ISSN 1777-5299), no 4 (1996) [lire en ligne (page consultée le 28 novembre 2007)]

Note : il est possible d’alléger la présentation décrite ci-dessus quand c’est nécessaire et que cela ne gêne pas la compréhension ni la wikification normale de la référence. On peut ainsi omettre la particule « dans » ou placer le lien externe directement sur le titre de l’article.

On peut utiliser {{Article}}.

Présentation simplifiée (utilisation de l'espace référence) Modifier

Il est possible également d’utiliser une présentation simplifiée, et de recourir pour les autres informations à l’espace référence ; cette méthode permet alors de se décharger de toutes les informations de publication relatives à l’ouvrage.

Cette méthode est même recommandée dans certains cas : coexistence de plusieurs éditions pour un même ouvrage, sources récurrentes en fin d’articles, ouvrages existant dans plusieurs langues, limitation de l’encombrement… Même en utilisant l’espace référence, il reste possible de citer une édition particulière définie en dehors de l’article.

Présentation d'un ouvrage avec l'espace référence Modifier

Syntaxe formelle Modifier

Les champs facultatifs sont donnés entre crochets :

[LienLangue][3] [Prénom(s) NomAuteur[, Prénom(s) NomAuteur…][ (dir.)][4], ''TitreOuvrage''[6] {{détail des éditions|LienEspaceRéférence}}[ {{lire en ligne|lien=URLTexte|date=date de consultation}}][13]

Exemples Modifier

Syntaxe utilisée

[[Georges Dumézil]], ''Loki'' {{détail des éditions|Référence:Loki (Georges Dumézil)}}

Résultat obtenu

Georges Dumézil, Loki [détail des éditions]

Syntaxe utilisée

[[Hérodote]], ''[[Histoires]]'' {{détail des éditions|Référence:Histoires (Hérodote)}} {{lire en ligne|lien=http://remacle.org/...}}

Résultat obtenu

Hérodote, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne]

Présentation d'une édition d'un ouvrage avec l'espace référence Modifier

Syntaxe formelle Modifier

Les champs facultatifs sont donnés entre crochets :

[LienLangue][3] [Prénom(s) NomAuteur[, Prénom(s) NomAuteur…][ (dir.)][4], ''TitreOuvrage''[6], NomÉditeur, DatePublication[10] {{détail édition|LienEspaceRéférence#AncreÉdition}}[ {{lire en ligne|lien=URLTexte|date=date de consultation}}][13]

Exemples Modifier

Syntaxe utilisée

[[Georges Dumézil]], ''Loki'', Flammarion, 1986 {{détail édition|Référence:Loki (Georges Dumézil)#Nouvelle bibliothèque scientifique}}

Résultat obtenu

Georges Dumézil, Loki, Flammarion, 1986 [détail de l’édition]

Syntaxe utilisée

[[Hérodote]], ''[[Histoires]]'', Gallimard, 1985 {{détail édition|Référence:Histoires (Hérodote)#Folio 1}}

Résultat obtenu

Hérodote, Histoires, Gallimard, 1985 [détail de l’édition]

Renvois bibliographiques (références Harvard et autres) Modifier

Par « renvoi bibliographique », on entend ici toute référence brève permettant d'identifier une œuvre — que ce soit sous la forme « Auteur Année » (on parle alors de « référence Harvard » dans le jargon wikipédien[19]) ou bien sous la forme d'un acronyme (pour certaines publications très connues dans leur domaine). Les renvois bibliographiques sont de ce fait souvent utilisés dans les notes ou dans le corps d'un article, afin de ne pas les alourdir inutilement avec l'ensemble des informations bibliographiques (voir pour cela les modèles {{harv}} et {{harvsp}}). Les références bibliographiques complètes sont alors regroupées en fin d'article, souvent dans une section « Bibliographie » ou « Références ».

Dans le cas où un texte contient des renvois bibliographiques, il est alors recommandé, pour en faciliter la lecture, de rappeler le texte utilisé pour le renvoi au début de la référence complète : cela permet de relier sans ambiguïté le renvoi à la référence bibliographique complète[20].

Exemple Modifier

Les 6 renvois dans le texte ou dans la section « Notes » se retrouvent en tête des références complètes de la section « Bibliographie ».

Un texte[Harv 1] d'exemple[Harv 2] utilisant de nombreuses[Harv 3] références Harvard[Harv 4] en notes[Harv 5]. Les références peuvent aussi être dans le texte (Wall, Christiansen et Orwant 1993, p. 57-58).

Notes

  1. Tricoire 1999a, p. 1.
  2. Tricoire 1999b, p. 33.
  3. Fr. 12 PEG.
  4. Frost et al. 2006.
  5. Voir le commentaire de Bruit-Zaidman (Bruit-Zaidman 1996).

Bibliographie

  • [Bruit-Zaidman 1996] Louise Bruit-Zaidman, « Le temps des jeunes filles dans la cité grecque : Nausicaa, Phrasikleia, Timareta et les autres », Clio, no 4,‎ 1996 (lire en ligne).
  • [Frost et al. 2006] (en) Darrel Richmond Frost, Taran Grant, Julián Faivovich, Raoul Harley Bain, Alexander Haas, Célio Fernando Baptista Haddad, Rafael Omar de Sá, Alan Channing, Mark Wilkinson, Stephen Charles Donnellan et Christopher John Raxworthy, « The amphibian tree of life », Bulletin of the American Museum of Natural History, no 297,‎ 2006, p. 1-371 (lire en ligne).
  • [PEG] Alberto Bernabé, Poetarum epicorum Graecorum: Testimonia et fragmenta, Leipzig, 1987 (ISBN 3322003523) .
  • [Tricoire 1999a] Jean Tricoire, Un siècle de métro en 14 lignes. De Bienvenüe à Météor, Paris, Éditions La Vie du Rail, 1999 (ISBN 2-915034-32-X) .
  • [Tricoire 1999b] Jean Tricoire, Le Métro de Paris. 1899-1911 : images de la construction, Paris Musées, 1999, 215 p. (ISBN 2-87900-481-0) .
  • [Wall, Christiansen et Orwant 1993] Larry Wall, Tom Christiansen et Jon Orwant (trad. Philippe Bruhat), Programmation en Perl, O’Reilly, 1993 (ISBN 2-8417-7140-7) .

Récapitulatif des modèles utilisables dans les bibliographies Modifier

Voir aussi la catégorie des modèles pour bibliographie.

{{ISBN}} et {{ISSN}} Modifier

Mise en forme des ISBN/ISSN (jusqu’à trois numéros possibles).

Syntaxe utilisée

''GNU/Linux Magazine France'', Arnaud Melzier (dir.), Paris, {{lang|en|Diamond Editions}}, septembre 1998-, revue mensuelle {{ISSN|1291-7834}}

Résultat obtenu

GNU/Linux Magazine France, Arnaud Melzier (dir.), Paris, Diamond Editions, septembre 1998-, revue mensuelle (ISSN 1291-7834)

Syntaxe utilisée

[[Miguel de Cervantes]], ''[[Don Quichotte|L’Ingénieux Hidalgo : Don Quichotte de la Manche]]'', Seuil, {{coll.}} « Points », {{t.|{{I}} et {{II}}}}{{ISBN|2-0202-2212-4|2-0202-2213-2}}

Résultat obtenu

Miguel de Cervantes, L’Ingénieux Hidalgo : Don Quichotte de la Manche, Seuil, coll. « Points », t. I et II (ISBN 2-0202-2212-4 et 2-0202-2213-2)

Voir aussi les modèles {{Doi}}, {{BNF}}, {{OCLC}}, {{LCCN}}, {{ERIC}} et {{ASIN}}.

{{lire en ligne}} Modifier

Mise en forme des liens externes vers un texte intégral, une présentation de l’ouvrage en ligne ou une ressource particulière (possibilité de spécifier une langue et un libellé alternatif)[13].

Syntaxe utilisée

[[Caius Julius Hyginus|Hygin]], ''Fables'' {{lire en ligne|lien=http://www.fh-augsburg.de/...|langue=la}}

Résultat obtenu

Hygin, Fables [(la) lire en ligne]

Syntaxe utilisée

{{de}} Joachim Mitdank, {{lang|de|''Berlin zwischen Ost und West''}}, Berlin, Kai Homilius, 2004 {{lire en ligne|lien=http://www.kai-berlin.de/...|texte=présentation en ligne}}

Résultat obtenu

(de) Joachim Mitdank, Berlin zwischen Ost und West, Berlin, Kai Homilius, 2004 [présentation en ligne]

{{détail des éditions}} et {{détail édition}} Modifier

Mise en forme des liens vers l’espace référence pour désigner un ouvrage ou une édition (respectivement).

Syntaxe utilisée

[[Nicolas Grimal]], ''Histoire de l’Égypte ancienne'' {{détail des éditions|Référence:Histoire de l'Égypte ancienne (Nicolas Grimal)}}

Résultat obtenu

Nicolas Grimal, Histoire de l’Égypte ancienne [détail des éditions]

Syntaxe utilisée

[[Nicolas Grimal]], ''Histoire de l’Égypte ancienne'', Fayard, 1988 {{détail édition|Référence:Histoire de l'Égypte ancienne (Nicolas Grimal)#Fayard}}

Résultat obtenu

Nicolas Grimal, Histoire de l’Égypte ancienne, Fayard, 1988 [détail de l’édition]

{{commentaire biblio}} Modifier

Mise en forme des commentaires effectués sur un item bibliographique.

Syntaxe utilisée

* Collectif, ''Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale'', Paris, Imprimerie nationale, 1990 {{ISBN|2-1108-1075-0}}. {{Commentaire biblio|Ouvrage de référence.}}

Résultat obtenu
  • Collectif, Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, Paris, Imprimerie nationale, 1990 (ISBN 2-1108-1075-0).
    Ouvrage de référence.
Syntaxe utilisée

* Pierre Rosenberg, ''Chardin'', {{éd.}} de la Réunion des Musées Nationaux, 1979. {{Commentaire biblio|Il s’agit du ''Catalogue de l’exposition au [[Grand Palais (Paris)|]], [[29 janvier]]-{{date|30|avril|1979}}''.}}

Résultat obtenu
  • Pierre Rosenberg, Chardin,  éd. de la Réunion des Musées Nationaux, 1979.
    Il s’agit du Catalogue de l’exposition au Grand Palais, 29 janvier-30 avril 1979.

Voir aussi la variante {{commentaire biblio SRL}} (sans retour à la ligne).

Abréviations utiles dans une bibliographie Modifier

L’usage d’abréviations est traditionnellement courant dans les bibliographies. Les plus répandues sont listées ci-dessous[21].

Abréviation Signification Modèle (si existant)
al. alinéa {{alinéa}}
art.  article {{art.}}
chap.  chapitre {{chap.}}
col. colonne
coll. collection {{coll.}}
dir. directeur(trice)
do dito (« idem ») [usage déconseillé[22]] {{dito}}
 éd. édition ou éditeur {{éd.}}
et al. ou et coll. et alii (litt. « et d'autres ») ou et collaborateurs {{et al.}}
et suiv. et suivant(es)
f. feuillet(s)
fasc. fascicule(s)
fr.  fragment(s) {{fr.}}
fig.  figure(s) {{fig.}}
fo  ou fos  ou fol. folio ou folios {{folio}} ou {{folios}}
Ibid. ibidem (litt. « au même endroit ») [usage déconseillé[22]] {{ibid.}}
ill. illustration(s)
impr. impression
intr. introduction
l. ligne(s) {{l.}}
loc. cit. loco citato (litt. « à l’endroit cité ») [usage déconseillé[22]] {{loc. cit.}} / {{loccit}}
ms. ou mss manuscrit(s) ou manuscrits
n.  note(s) {{n.}}
no  ou nos  numéro ou numéros {{numéro}}/{{}} ou {{numéros}}/{{nos}}
op. cit. opere citato (litt. « dans l’ouvrage cité ») [usage déconseillé[22]] {{op. cit.}} / {{opcit}}
p. ou pp.  page(s) ou pages
  • pour citer un passage : {{p.|<>}} ou {{pp.|<>}}
  • pour le nombre de pages : {{nb p.}}
passim passim (litt. « en plusieurs endroits ») {{passim}}
pl. planche
préf. préface
ro  ou ros  recto ou rectos {{recto}} ou {{rectos}}
ro/vo recto/verso {{recto/verso}}
sc. scène [de théâtre]
s.d. sans date {{s.d.}}
s.l. sans lieu {{s.l.}}
s.l.n.d. sans lieu ni date {{s.l.n.d.}}
s.n. sans nom [d’éditeur] {{s.n.}}
sér. série
sq. ou sqq. sequiturque ou sequunturque (litt. « et suivant(e) » ou « et suivant(e)s »)
s.v.  sub verbo (litt. « à l’entrée ») {{s.v.}}
t.  tome {{t.|<>}}/{{tome|<>}}
trad. traduction
v.  vers [en poésie] {{v.}}
vo ou vos  verso ou versos {{verso}} ou {{versos}}
vol.  volume {{vol.}}
§  ou paragr.  paragraphe {{§}} ou {{paragr.}}

Notes Modifier

  1. Le premier vote établissant l’usage de la wikinorme au détriment de l’ISBD et de l’ISO 690/AFNOR a eu lieu en 2004. Un autre débat a été mené en 2006 pour approfondir la wikinorme.
  2. Parmi les différences principales, on peut noter : présentation de l’auteur, syntaxe et présentation des responsabilités secondaires, ponctuation, syntaxe de l’adresse bibliographique, syntaxes de l’identifiant normalisé et des liens externes, etc.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4 et 3,5 Le lien de langue n’est nécessaire que pour une langue autre que le français.
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4 et 4,5 S’il s’agit d’un ouvrage collectif, mentionner le nom du directeur de la publication suivi de « (dir.) », la collectivité (musée, association, organisme, etc.) à l’origine de la publication ou, en dernier recours, utiliser la mention « Collectif ». Le nom des auteurs / collectivités doit être mentionné avec un lien interne lorsque c’est pertinent, c’est-à-dire quand l’auteur / la collectivité a un article dans Aigles et Lys, ou qu’il répond aux critères d’admissibilité des articles.
  5. 5,0, 5,1, 5,2 et 5,3 Les auteurs de préface / postface, introduction, notes, illustrations, etc. pourront être indiqués de la même façon que le(s) traducteur(s). Le nom des traducteurs / préfaciers / illustrateurs, etc. doit être mentionné avec un lien interne lorsque c’est pertinent, c’est-à-dire quand le traducteur / préfacier / illustrateur a un article dans Aigles et Lys, ou qu’il répond aux critères d’admissibilité des articles.
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 Le titre de l’ouvrage / la publication doit être mentionné avec un lien interne lorsque c’est pertinent, c’est-à-dire quand l’ouvrage / la publication a un article dans Aigles et Lys, ou qu’il répond aux critères d’admissibilité des articles. En aucun cas le titre ne doit être utilisé pour faire un lien externe ou un lien vers l’espace référence : ces indications sont données à part, cf. la suite des conventions. Dans le cadre d’une publication en série, le titre des numéros spéciaux et des fascicules thématiques apparaît en sous-titre.
  7. 7,0 et 7,1 La présence d’une traduction du titre peut être souhaitable pour une autre langue que le français.
  8. 8,0 et 8,1 Le lieu doit correspondre au lieu de première publication de l’édition, pas au lieu d’impression. Si ce lieu est inconnu, utiliser la mention « s.l. » (« sans lieu »).
  9. 9,0 et 9,1 En l’absence d’éditeur, indiquer l’imprimeur ou, à défaut, considérer l’auteur comme éditeur. Si l’éditeur est inconnu, utiliser « s.n. » (« sans nom [d’éditeur] »).
  10. 10,0 et 10,1 La date principale doit correspondre à la date de première publication de l’édition, pas à celle d’une éventuelle réimpression. Si cette date est inconnue, prendre dans l’ordre l’achevé d’imprimer, le dépôt légal et le copyright. En dernier recours, utiliser « s.d. » (« sans date ») ; utiliser « s.l.n.d. » (« sans lieu ni date ») si le lieu et la date sont tous deux inconnus.
  11. 11,0 et 11,1 La présentation matérielle indique le nombre de pages pour un ouvrage en un seul volume, le nombre de volumes pour un ouvrage en plusieurs volumes. L’indiquer est recommandé pour les ouvrages en un seul volume, obligatoire pour les ouvrages en plusieurs volumes.
  12. Astuce : il suffit d’insérer « ISBN » suivi des dix chiffres du numéro pour que ce numéro devienne cliquable et renvoie à la page Booksources, donnant un lien vers plusieurs sites de ventes de livres en ligne et catalogues de bibliothèques. Cf. aussi la section dédiée au modèle {{ISBN}}.
  13. 13,0, 13,1, 13,2, 13,3 et 13,4 Lorsqu’un lien externe est proposé vers un texte, on veillera à s’assurer 1o de sa licéité et 2o de sa qualité (ou de la qualité de la traduction le cas échéant). Pour spécifier une langue, voir la documentation du modèle
  14. 14,0 et 14,1 L’emplacement d’un passage précis peut être donné en pages, volumes, numéros, etc. Dans le cadre d’une monographie, il est possible de citer un titre de partie.
  15. 15,0 et 15,1 Donner ici les références du document hôte selon la forme adaptée : pour une monographie, donner les informations complètes sur l’ouvrage (responsabilités, titre, éditeur, etc.) ; pour une publication en série, les seules informations exigées sont le titre, les dates de publication en cas d’ambiguïté et l’ISSN.
  16. Les dates de publication correspondent à l’intervalle de temps entre la première et dernière parution de la série. Pour une série en cours, indiquez simplement la date de première parution suivie d’un tiret.
  17. Cf. aussi la section dédiée au modèle {{ISSN}}.
  18. Pour citer un fascicule particulier, donner la date de parution dans la mesure du possible : même si elle n’est pas indispensable pour retrouver le fascicule, elle permet d’en dater le contenu.
  19. Les renvois bibliographiques de cette forme sont désignés comme « méthode du premier élément et de la date » dans la norme ISO 690, section 9.4 : Extraits de la Norme internationale ISO 690:1987 – Information et documentation – Références bibliographiques – Contenu, forme et structure.
  20. Les discussions ayant mené à la mise en place de cette présentation sont disponibles ici : Projet:Sources/Chez Manon#Bilan des courses.
  21. Voir aussi la catégorie dédiée : Catégorie:Modèle d'indication bibliographique.
  22. 22,0, 22,1, 22,2 et 22,3 L'usage de citations implicites (via Ibid., loc. cit....) est déconseillé sur Aigles et Lys pour les références. En effet, la nature ouverte et collaborative du wiki implique que des notes ou des ouvrages de référence peuvent être ajoutés ou supprimés à tout moment ; or si l'on intercale une nouvelle note ou référence entre deux autres liées par une citation implicite, ou si l'on modifie une note qui faisait l'objet de plusieurs citations implicites, il y a un risque que cela fausse le système de notes et références sans même que l'on s'en aperçoive. Préférez plutôt, par exemple, les références Harvard (cf. notamment la section Renvois bibliographiques (références Harvard et autres)).

Historique des révisions de la wikinorme Modifier

Cette section ne liste que les principales révisions (altérations ou ajouts à la wikinorme).

Voir aussi Modifier

Quelques exemples de bibliographies correctement saisies Modifier

Liens généraux Modifier

Conventions en vigueur sur Aigles et Lys Modifier

Conventions générales Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard